A propos

Nous sommes des professionnels de la formation, diplôme d'instructeurs, perfectionnement,

création de clubs...

"Toutes les premières semaine de chaque mois en 2016 grand stage krav maga, kapap, pieds poing, perfectionnement, instructorat..."

Lors de vos stages d'instructeurs, niveaux... vous pouvez aussi avoir une VAE (validation d'acquis professionnelle) par rapport à ce que vous avez fait. Nous faisons également des formations accélérées..."Vous aurez également un diplôme reconnu jeunesse et sport."

2015 et 2016 Courant UKMF club de BRIVES  et CAHORS   font encore des podiums au championat de France FFKDA krav maga  ..."Vous ne viendrez pas chez nous par hasard...

 "2014 Courant UKMF club de BRIVES (instructeur Gérard)  2 fois premier et 2 fois troisième coupe de France FFKDA krav maga et second au classement de tous les clubs ..."

Courant et école Philippe BRIAND Expert international et 4ème DAN en Israel et 5ème DAN FFKDA :

Nous sommes  spécialisés dans la formation depuis 1996. Nous vous permettrons d'acquérir les connaissances nécessaires à l'exécution de vos projets ( création de club, perfectionnement dans le domaine que vous avez choisi :  krav maga , stage en protection rapprochée...).Nous avons des années d'expériences, nous sommes des professionnels dans notre domaine et nous vous suivons tout le long de vos projets.Philippe est un ancien instructeur militaire et un expert international, il est diplômé Israélien en krav maga (4ème Dan...) (voir rubrique "le fondateur").

Seul Philippe BRIAND(le directeur technique et diplômé Israélien en krav maga 4ème DAN), Samuel CAREL (5ème degrés et adjoint au directeur technique), Umberto SAMPAIO (5ème degrés et adjoint au directeur technique) font les formations instructeurs à l'UKMF. En FRANCE Philippe BRIAND  est ceinture noire 5ème DAN et instructeur fédérale en krav-maga à la FFKDA et 7ème degrés à l'UKMF.

VIDEO voir ci dessous :

STAGE KRAV MAGA  défense couteau( travail avec plusieurs types de couteaux, couteau de petite taille, moyenne taille, grande taille...travail avec un côté tranchant, deux côté tranchant...) , Stage défense Bâton (travail avec attaque bâton dans diverses postures...), Stage Krav Maga défense pistolet( apprentissage du pistolet, du révolver, fonctionnement de ces armes, danger de ces armes, on vous apprendra sommairement la manipulation d'une arme pour que vous ayez une petite connaissance en armenent)...

Stage Protection rapprochée

 stage protection rapprochée en zone hostile...voir rubrique protection rapprochée...

 

              

 

Plus d'infos

En plus de nos stages toute l'année vous avez (réservaion à l'avance)

                     STAGE KRAV MAGA défense pieds/poings (on vous apprendra des techniques en pieds/poings, vous apprendrez des enchainements. Une fois que vous aurez quelques techniques vous pourrez travailler des techniques pour ce défendre. Ces techniques sont simples et efficaces et elles restent prochent de la réalitée.  Stage défense Batte...

                     Stage en salle, en ville...

                     STAGE KRAV MAGA à la montagne, à la mer...

En fonction de votre travail:

                     Formation Krav Maga dans un Wagon, Formation krav maga avec une voiture, dans un bus, dans des bâtiments, en bateau...

Qu'esce que la légitime défense ?

  LEGITIME DEFENSE

 Le code pénal français prescrit que :
Art. 122-5. N’est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, accomplit, dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d’elle-même ou d’autrui, sauf s’il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l’atteinte.

 N’est pas pénalement responsable la personne qui, pour interrompre l’exécution d’un crime ou d’un délit contre un bien, accomplit un acte de défense, autre qu’un homicide volontaire, lorsque cet acte est strictement nécessaire au but poursuivi dès lors que les moyens employés sont proportionnés à la gravité de l’infraction.

 Art. 122-6. Est présumé avoir agit en état de légitime défense celui qui accomplit l’acte :

 1° Pour repousser, de nuit, l’entrée par effraction, violence ou ruse dans un lieu habité.

 2° Pour se défendre contre les auteurs de vols ou de pillages exécutés avec violence.

 Particularité : l’ état de nécessité Art. 122-7 : « N’est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien, sauf s’il y a disproportion entre les moyens employés et la gravité de la menace

 A la lecture de ces articles il convient d’apporter des précisions sur le domaine et les conditions d’application de la légitime défense, ainsi que sur la charge de la preuve. => La légitime défense, si elle est avérée, efface l’infraction commise en ripostant, ainsi que le droit pour celui qui l’a rendu nécessaire par son agression, d’engager une action en dommages et intérêts s’il a subit un préjudice.

 Sur le domaine d’application de la légitime défense :

 Il faut distinguer la légitime défense de la personne (Art.122-5§1) et la légitime défense des biens (Art.122-5§2)

 La légitime défense de la personne :

 La légitime défense de la personne s’applique aussi bien aux crimes (meurtre, viol...), aux délits (coups et blessures, séquestration) et aux contraventions (violences légères, injures, menaces...).

 Il s’agit ici de la défense de l’intégrité corporelle et morale (honneur, réputation, pudeur, moralité) de soi-même ou de ses proches.

 La personne, qui est injustement agressée physiquement ou moralement, est donc en droit de se défendre ou de défendre ses proches en danger, et de porter des coups si la nature de l’agression les rend nécessaires, ces coups devant être une défense en proportion à l’attaque.

 La légitime défense des biens :

 La légitime défense des biens ne s’applique qu’aux crimes et délits. Autrement dit, si un individu est entrain de commettre devant vos yeux une infraction contre votre bien, qualifiée de contravention selon le code pénal (menace de destruction ou de dégradation ne présentant pas de danger pour les personnes, abandon d’ordures, d’épave et autres objets, destruction ou dégradation dont il n’est résulté qu’un dommage léger), il est fortement recommandé de le stopper dans son action sans porter de coups afin d’éviter de le blesser. En effet, la légitime défense ne jouant pas ici, le délinquant pourrait porter plainte contre vous pour coups et blessures volontaires et vous exposer ainsi à une sanction pénale. C’est pourquoi dans une telle situation, il vaut mieux s’expliquer verbalement avec l’agresseur, soit pour le faire fuir et éventuellement porter plainte contre lui par la suite s’il y a lieu de le faire (si vous avez subi un préjudice par exemple), soit pour qu’il se retourne contre vous et riposter à proportion de son attaque.

 Pour les crimes (vol avec meurtre ou violences graves, extorsion avec violences graves...) et les délits (vol, escroquerie, chantage, détournement...) contre les biens, la loi admet la légitime défense, mais étant donné que la riposte se fait sur la personne du délinquant, les juges sont très strictes sur les conditions de son admission, et notamment sur celle de la proportionnalité. De plus, la légitime défense des biens ne sera jamais admise si les coups portés pour défendre son bien ont été donnés dans le but de tuer.

 Sur les conditions d’application de la légitime défense :

 Il ne peut y avoir légitime défense que si au préalable il y a eut une agression, une attaque injuste. Il peut s’agir d’une agression volontaire ou involontaire, dès lors qu’il y a danger pour soi-même, autrui ou un de ses biens.

 Mais par contre, l’acte de défense, pour être justifié, doit être volontaire. La légitime défense ne justifie que des infractions intentionnelles.